Menu
Cart
A ne pas Manquer, Blog

Delta de l´okavango – 1000ème site naturel inscrit à l’UNESCO

Okavango-DeltaL’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) vient d’inscrire un 1000eme site sur la liste du patrimoine mondial : le Delta de l’Okavango, au Botswana. Le delta de l’Okavango est le plus grand delta intérieur du monde, avec une superficie équivalente à plus de la moitié de la Belgique. L’Okavagango qui vient des hauts plateaux de l’Angola rencontre au Botswana la savane sableuse du Kalahari en constituant une association unique du désert et d’un delta.

Dans le delta, la Penhandle orientale, formée de 5 bras principaux de l’Okavango, forme un enchevêtrement de bras de rivières, de lacs, d’îles et de surfaces boisées qui mérite bien le titre de « plus grand paradis naturel du monde ». La ville de Maun est la porte du delta de l’Okavango.

Les bras aux méandres infinis de l’Okavango ne forment pas seulement le plus grand delta intérieur du monde. Ils constituent l’habitat idéal et protégé pour une multitude de plantes et d’animaux dont on approche le mieux l’espace vital lors d’une excursion en mokoro.

Dans ce paysage de marais à la végétation sauvage, on se déplace traditionnellement en mokoro, une pirogue en bois, qui est dirigée d’une main sûre par un batelier expérimenté. Dans l’intérêt des populations d’arbres, on utilise de plus en plus souvent des mokoros en aluminium qui offrent aussi une sécurité maximum même en cas de rencontre imprévue avec des crocodiles et des hippopotames, qui règnent en maîtres dans les marais.

Excursion en mokoroUn survol du delta sera lui aussi un moment fort du voyage. De nombreux aviateurs privés proposent des excursions au départ de Maun. Le spectacle d’immenses troupeaux d’éléphants et de buffles qui sillonnent le delta laissera des impressions inoubliables. On pourra découvrir aussi des zèbres, des springbocks, des pygargues et des becs-ouverts africains. Les rhinocéros même ont été réintroduits récemment dans la région, ils proviennent du parc national de Mokolodi. Au centre du delta, sur la Chief’s Island, plusieurs couples témoignent que cette espèce longtemps menacée a retrouvé ici un refuge.

La réserve de Moremi,  un paradis pour l’observation des animaux

La réserve de Moremi constitue le cœur du delta de l’OkavangoUn tiers de la superficie du delta de l’Okavango est déclaré réserve naturelle. La réserve naturelle de Moremi, qui est la plus ancienne du Botswana, constitue le cœur de cet espace naturel vierge. Depuis Maun, de petits avions transportent les visiteurs aux lodges et aux camps de tentes du delta. Il n’est pas rare que l’approvisionnement de ces camps se fasse aussi par voie aérienne.

La réserve de Moremi constitue le cœur du delta de l’Okavango : lodges, safaris, randonnées à pied et excursions en pirogue attirent le visiteur au sein de la nature vierge.

Vous pourrez découvrir les richesses naturelles uniques du delta dans le cadre d’excursions en mokoro, de randonnées à pied individuelles et bien entendu de safaris en jeep. Nulle part ailleurs la densité d’animaux sauvages n’est si forte, nulle part ailleurs on ne peut observer autant d’espèces différentes de grands animaux en si peu de temps. Il va de soi que ce paradis est protégé par des normes écologiques. Les visiteurs sont tenus de s’adapter aux conditions uniques du lieu en faisant preuve de circonspection pour pouvoir conserver cette arche de Noé de la flore et de la faune africaines pour les générations futures.